Les deux roches

Publié le par domrobhub

 

Vergisson et Solutré.

Nées du basculement du plateau calcaire lors du soulèvement alpin les deux magnifiques falaises sont incontournables du paysage mâconnais.  D’où le projet de les contourner, une idée initiée par Robert et la section de la Communauté Burgienne, idée partagée par quelques bugistes dont Nicole la présidente départementale, par les montagnards dortanais et les fidèles catholards. Parmi ces derniers André un enfant du pays bourguignon qui depuis sa jeunesse, s’est éloigné des caves pour se rapprocher des gymnases. Après avoir gravi la roche de Solutré haut lieu de la préhistoire et de la politique, des chevaux sauvages aux éléphants, nous traversons des villages blottis à mi-pente au milieu des vignobles aux noms célèbres ; Pouilly-Fuissé ,St Véran. Un dernier effort pour la principale difficulté de la matinée et nous arrivons dans une clairière pour casser la croûte au milieu des genêts et des digitales pourpres. Parfois la vigne laisse la place à la prairie et aux bois et c’est par un chemin ombragé que nous nous dirigeons en ce début d’après- midi vers la roche de Vergisson laissant au loin le château de Bussières accroché au coteau. Depuis le sommet de la roche qui diffère de sa jumelle par sa rondeur nous avons un large panorama sur la vallée de la Saône dont nous devinons les méandres dans les éclats de lumière. Au pied de la descente un caveau nous ouvre ses portes, nous y abordons les secrets de la fabrication du divin nectar que nous goûtons avec modération. Les moins pressés finiront la journée dans les pas de Lamartine, puis à la Maison des vins devant une andouillette à la moutarde cernée de deux pommes de terre … comme deux roches merveilleuses.

«  Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive, hâtons-nous, jouissons ! a dit le poète.

L’égrafigneur.

 PICT0012

PICT0001

PICT0005

PICT0009

PICT0011

PICT0003

PICT0017

PICT0019

P1000365

PICT0021

PICT0023

PICT0030

PICT0025

PICT0027

P1000372

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article