Druillat

Publié le par domrobhub

 

Douceur et grisaille.

Et pourtant il aurait suffit d’un rayon de soleil pour allumer les forêts et bosquets qui ne demandaient qu’à s’illuminer de leurs couleurs automnales. Mais seule la course de quelques chevaux dans les pâturages aura animé un paysage déjà résigné à l’hiver. Même le temps a semblé vouloir faire une pause et il a fallu le rite immuable des mangeurs de bananes pour s’apercevoir qu’il était déja 16H.

Quelques hésitations entre Le Mossand le Haut et Le Mossand le Bas, il est vrai mal indiqués, ont nécessité la réunion express de l’état-major. Mais le poilu de Druillat au regard de pierre n’aura pas à déplorer de nouvelles pertes d’un bataillon de 33 unités dont quelques nouvelles recrues qui sont les bienvenues.  L’égrafigneur à la plume de faisan.

 PICT0002

PICT0013PB050098

PB050097PICT0014PICT0009PICT0007PICT0010PICT0011

PICT0013PICT0012

PICT0008PICT0006PICT0015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article