Samognat - L'Oignin - randonnée pédestre -le 10 juin 2022

Publié le par gérardperrin

Samognat - L'Oignin - randonnée pédestre -le 10 juin 2022

Nous nous retrouvons, ce vendredi après midi, à 20 marcheurs  au moulin du Pont à Samognat pour un tour de l'Oignin. Il fait un temps splendide et le lac de Samognat-Matafelon scintille devant nous. 

Nous partons à la découverte de l'Oignin dans cette partie classée Espace naturel sensible du département compte tenu de la richesse de sa faune et de sa flore et de ses paysages remarquables. On y pêche la loche franche, le vairon, le chabot, l'ombre commun, le brochet, la perche, la brême, la carpe, la tanche, la chevesne. C'est la seule rivière du département qui coule du sud vers le nord sur 44 kilomètres partant de Maillat  et se jetant dans l'Ain vers Coiselet.

Le chemin serpente le long de la rivière sous les arbres, la fraicheur est particulièrement appréciée des randonneurs. Mais le chemin s'avère assez technique dans certaines parties devenues glissantes avec les pluies de la semaine précédente. Echange sur la cotation de la technicité: au moins 3 voire 4 sur 5! On passe à côté des ruines du barrage des Russes, construit en 1917 par des soldats russes et qui n'a pas résisté à sa première mise en eau.

Le groupe arrive au dessus de l'usine hydro-éléctrique  des Trablettes alimentée par une conduite d'1,80 mètre de diamètre et de plus d'un kilomètre qui amène l'eau depuis le barrage d'intriat. Point de vue sur l'usine et la conduite forcée qui l'alimente après une chute de 60m. Nous remontons le chemin, nous observons l'orchis pyramidal très présent et franchissons les gorges du Val d'Enfer sur la conduite qui fait  passerelle. Quelle vue! un peu plus loin, depuis une 2ème passerelle sur la même conduite nous observons un beau poisson, discussion sur l'espèce, c'est un chevesne. Et nous arrivons au barrage d'Intriat construit en 1913 par la famille Montange et nationalisé en 1946.

Puis c'est l'heure de la pause au bord de la rivière. On voit sauter les truites, Michel nous fait un cours sur la pêche à la mouche!

Puis c'est le retour par le même chemin, la passerelle des Trablettes étant en cours de restauration et donc fermée au public. Arrivée vers 18h30 après 10,5 km et 150 mètres de dénivelée.

Merci à Isabelle qui a assuré le rôle de serre file et à Michel pour son aide et ses commentaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article