Macon - Randonnée pédestre - février 2020.

Publié le par domrobhub

Mâcon le 7/2/2020

Rendez-vous à la piscine de Mâcon, comme tout le monde a oublié serviette et maillot, nous allons nous satisfaire d’une marche. Nous commençons par la partie nature du circuit. Nous parcourons le Parc Nord sur 1 km et nous atteignons le port fluvial de Mâcon. Ensuite nous longeons la Saône en utilisant un chemin de pêcheurs qui suit la piste cyclable dite Voie Bleue. Une longue prairie est parsemée d’étranges constructions : il s’agit des stations de pompage de Mâcon, l’eau est directement pompée dans la nappe alluviale avant d’être traitée pour la consommation humaine. Nous apercevons des cigognes et des cormorans sur l’ile Palme.

Court  passage bitumé le long d’une route, avec une piste bien équipée et protégée pour les cyclistes et  les piétons, et nous arrivons au lieu-dit Beau Soleil. Nous retrouvons des champs cultivés, des prairies, un joli ruisseau, le Tariaudin, bordé de vieux arbres et nous montons vers notre point haut du jour. 40 mètres au dessus de la Saône suffisent pour élargir le paysage : nombreux clochers (Feillens, Replonges, Bagé..) et le Mont Blanc !    

La seconde moitié du circuit sera urbaine. Immeubles, lotissement et un petit passage piéton bien caché nous amènent vers la voie ferrée où nous empruntons un étonnant chemin herbeux, rue de l’école des tambours. Le parc de l’Abime nous offre ses nombreux sièges pour la pose banane. Nous arrivons dans les vieux quartiers de Mâcon et vont se succéder nombres de bâtiments anciens : préfecture (ancien évêché) , les ruines du Vieux-Saint-Vincent du XIème siècle, hôtel de Senece (ex-musée Lamartine où celui-ci nous observe par une fenêtre en trompe-l’œil , maison de bois de la place aux herbes , église St Pierre, mairie ‘ex-hôtel particulier du comte de Montrevel), Mâcon mérite une visite approfondie .

Retour aux bords de Saône sur la promenade Lamartine où le soleil déjà assez bas donne de belles couleurs au pont ainsi qu’aux immeubles de St Laurent. L’eau de la Saône affleure le passage sous le pont mais pas de soucis nul besoin de nager (de toute façon personne n’a de maillot).

Les 19 randonneuses et 8 randonneurs retrouvent le parking après 3h30 de rando, 11,7 km et 48 m de dénivelé

Pierre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article