Coligny 11 2017

Publié le par domrobhub

Vendredi 17 novembre 2017.

Passées les craintes de pluie, nous n’attendions que la levée du brouillard et l’apparition du soleil alors, en attendant un échauffement urbain inhabituel mit en jambes les 43 randonneuses (dont 15 hommes) avant de découvrir la réalité de la devise de Coligny : 

« Ni cavet, ni bressan ».

Village Gaulois et Celtes, deux pièces d’exceptions y furent découvertes un « Calendrier celtique » et une statue dite « Dieu de Coligny ».

De deux villes, « le Vieil » et « le Neuf », Gaspard de Coligny ne fit plus qu’une en 1550 et Française (svp) après l’abandon par les Rois Espagnols (1678) et les Comtes Bourguignons(1601).

Paradoxe perpétué car ici naquit Joseph DARNAND, Héros de 14-18 puis Chef Opérationnel de la Milice, zélé au service de la Gestapo. Il fut fusillé à la Libération. Mais ici aussi était le commandement du 1er bataillon FTP comptant 625 maquisards dirigés par le Capitaine GRILLON (Paul CRIBEILLET).

Paradoxe encore que ce village paisible traversé par une départementale infestée de Poids-lourds.

Une halte auprès de l’Aiguayoir où jadis les chevaux prenaient leurs bains de pieds et en route pour le mur d’enceinte du Château XVe, une montée vers les vestiges de la Tour puis nous redescendions au village paisiblement (plaisir du sport) là, un arrêt inattendu, une harangue, un appel à candidature pour de nouveaux animateurs (nous comptons sur vous, Mesdames…).

Une remontée agréable sur un tapis de feuilles nous conduisait à la Croix Belan saluant au passage d’un belvédère non pas Marie mais Joseph, le charpentier, et son fils.

Un peu de route, nous quittions l’Ain pour quelques instants par la Corniche du Revermont pour Saint-Jean d’Etreux 1ère commune du Jura et haut lieu de spiritualité sous la domination romaine. Eglise au clocher à 6 pans, Oratoires et Calvaires.

Passage au Lavoir puis retour descendant en terre bressane jusqu’à un passage sous la 4 voies où, à nouveau le Jura nous accueillait sous un soleil pointant découvrant le Château de Chazelles.

Chazelles devenue avec L’Aubépin et Nanc-lès-St-Amour, « Les 3 Châteaux » nouvelle commune créée en 2016.

Il nous restait à rentrer sillonnant chemins et sentiers après une pause restauration, abreuvage à la Chapelle ayant, en son temps, a priori appartenue aux « Hospitaliers de Saint-Jean » installés à Dôle. Nous fûmes surpris d’être contraints de franchir « Jérusalem » pour rejoindre notre parking après 10 kms et 297 m de dénivelé.

Alain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article