Prissé - 06 2017

Publié le par domrobhub

Vendredi 23 juin 2017.

Il fait un temps idéal à Prissé où nous sommes 17 à partir en direction de la roche de Vergisson. Nous traversons de nombreuses vignes d’appellation Bourgogne (Pouilly Fuissé notamment).

La montée est régulière et nous nous arrêtons régulièrement pour nous hydrater.

Nous faisons un arrêt technique au parking de la roche avant de gravir les quelques centaines de mètres restants qui nous permettent de découvrir le beau panorama de ce site si particulier.

Les chèvres du lycée agricole de Davayé sont parquées pour nettoyer la prairie calcicole. Deux boucs sont aussi présents avec leurs belles cornes et … leur odeur.

La descente en direction du village de Vergisson est assez raide. Les buis sont envahis par les papillons de la pyrale. Plus bas nous faisons un arrêt non prévu près d’un cerisier très tentant. Il faut cependant repartir vers la combe Poncet. Un peu plus loin, après une montée assez « raide » à travers les sapins, nous rejoignons une des variantes du chemin de Compostelle que nous suivrons sur un peu plus de 2 km. Il est temps de manger et nous nous installons dans un petit chemin, à raz les vignes en bénéficiant d’un beau paysage.

Après une heure d’arrêt, la petite côte pour rejoindre notre chemin paraît raide, mais on reprend vite le rythme d’autant plus que la grande partie de la dénivelée a été faite. Depuis « Tillet » on peut voir la roche de Vergisson proche et la roche de Solutré plus lointaine. À proximité la commune de Prissé fait reconstruire un mur de soutènement d’un chemin. Comme on est sur le périmètre du grand site classé, on utilise les méthodes traditionnelles sans ciment.

Plus loin nous repassons sous la ligne du TGV et de la RCEA.

Une dernière petite montée et nous rentrons dans Prissé où nous faisons une longue pause sur la terrasse ombragée d’un bar avant de reprendre les voitures.

Journée assez chaude mais agréable.

Statistiques : 17.5 km pour 550 m de dénivelée.

Michel.

Commenter cet article