Jayat 03 2017

Publié le par domrobhub

Vendredi 31 mars 2017

Peu après le départ de Jayat, où nous sommes 32, nous nous engageons sur un chemin empierré à l’emplacement de l’ancienne voie ferrée qui reliait Bourg en Bresse à Chalon sur Saône. Ouverte en 1878, cette voie unique, longue de 77 km, a été exploitée tant en trafic voyageurs (jusqu’en 1939) que marchandises (1951). À une époque la compagnie des Salins de Provence avait même envisagé un trafic de sel gemme.

Déposée en 1967 elle garde encore quelques vestiges comme cette traverse surgie d’un buisson, comme le caïman de son marigot, avec deux tire-fonds plantés en plein coeur. Mais elle se remarque surtout par ces petites maisons appelées d’ailleurs «maisonnettes» qui abritaient les gardes barrières et leurs familles et pour la plupart rénovées avec goût.

Nous quittons l’ancienne voie pour aller vers « la Correrie ». C’est ici en 1170 qu’ Hugues d’Asnières les Bois Seigneur de St Julien sur Reyssouze fonda un prieuré de l’Ordre de St Benoit. En 1210 ce prieuré passa à l’Ordre des Chartreux. En 1655 débuta à un nouvel emplacement moins marécageux la construction du nouveau Monastère. Il devint le plus puissant des 8 maisons que comptaient la Bresse et le Bugey.

Nous nous rendons à la Chartreuse de Montmerle où il ne reste qu’une toute petite partie du monastère. Puis nous nous dirigeons vers le moulin de Veyriat, magnifiquement entretenu et dont l’histoire est étroitement liée à celle du monastère. Propriété des Chartreux pendant 600 ans, il a survécu à la Révolution. Transformé et reconstruit sans cesse il tourne encore aujourd’hui.

Nous retraversons la route de Tournus pour aller sur les hauteurs de St Julien d’où nous dominons la plaine de Jayat.

Retour vers nos voitures en empruntant des routes et chemins très tranquilles.

Statistiques : 12.5 km pour 124 m de dénivelée.

Michel

Commenter cet article