Entremont le Vieux

Publié le par domrobhub

Deux jours en Chartreuse.

Nous sommes 11 pour cette découverte de la Chartreuse. Parti vers 8h30, nous arrivons à 11h au col du Granier. Une fois chaussé et chargé de notre sac, nous partons pour l'ascension du mont Joigny. Le sentier est heureusement à l'ombre, ce qui rend la montée moins pénible. Arrivé au sommet, nous avons un panorama grandiose sur la chaine des Alpes avec en majesté le mont Blanc. Notre repas fini, nous repartons vers la pointe de la Gorgeat, vue sur le Granier, le Pinet, la massif de la Chartreuse. A la pointe nous dominons Chambéry et le lac du Bourget, toujours avide de curiosité, nous partons pour la pointe de la Lentille. Mais là point de vue, nous sommes dans les bois. Nous redescendons vers les Granges de Joigny, beaucoup d'arrêt pour admirer les diverses fleurs et un fossile d'amonite d'une quarantaine de centimètre de diamètre. Après cette mise en jambe de 10km et 540m de dénivelé, direction le gîte de la Hulotte. Nous sommes les seuls pour cette soirée, après avoir dévoré une "croziflette" et la balade digestive, nous retrouvons nos chambres. Malgré l'absence de Robert, le réveil sera tôt pour monter avec la fraicheur. 8h30, nous traversons la hameau de la Plagne en direction du col de l'Alpette, les panneaux indiquent 1.30km pour 1h30 de marche, effectivement le sentier est très pentu. Après le passage du col, direction la cabane de l'Alpette et le sommet du Pinet. Martine, ayant repris des douleurs dans le pied, sera malheureusement obligée de s'arrêter. Le sentier suit des falaises calcaires avec beaucoup de grottes et de trous, nous débouchons sur un plateau avant d'atteindre le sommet à 1867m. Nous profitons du spectacle pendant notre repas avant de reprendre le même chemin pour redescendre et retrouver Martine et Marcel au col de l'Alpette. Nous avons fait 13km et 828m de dénivelé. Puis retour sur Bourg par une température très élevée, avec un arrêt boisson difficile à trouver.


Dominique

Commenter cet article